Attelles de Poignet, Pouce

La main est un formidable outil de préhension qui nous permet de saisir et de manipuler des objets de toutes formes. Le pouce, qui a la faculté de s’opposer aux quatre autres doigts, joue un rôle déterminant pour former une pince capable de réaliser des prises de force (frapper avec un marteau) ou de finesse (saisir une aiguille).
Les mouvements fins des doigts et de la main ne peuvent être efficaces que dans la mesure où le poignet est stabilisé dans une position favorable et à une bonne distance de la cible.
La main est aussi l’organe privilégié du toucher qui nous permet d’être en relation avec notre environnement mais aussi de communiquer avec les autres.
Les blessures et pathologies de la main et du poignet sont d’autant plus invalidantes qu’elles concernent la main dominante.
Les attelles de Poignet, Main et Pouce ont pour objectif de conserver une fonction aussi bonne que possible tout en protégeant les structures endommagées et/ou douloureuses.

Le saviez vous ? 

On enregistre chaque année en France 1 400 000 blessures de la main.

• La rhizarthrose touche 20% des femmes de plus de 50 ans, mais seulement 1 femme sur 5 en souffre.

• Les fractures du poignet sont très fréquentes et surviennent principalement chez les enfants et les personnes âgées chez lesquelles l’ostéoporose est un facteur favorisant.

Il existe plusieurs sortes d’attelles permettant de cibler l’immobilisation sur les articulations qui le nécessitent tout en conservant une fonction optimale des structures anatomiques environnantes.

• Attelles de Poignet-Main : permettent l’immobilisation plus ou moins stricte des articulations du poignet et carpo-métacarpiennes. Elles sont principalement indiquées pour les entorses et instabilités du poignet, le syndrome du canal carpien et la convalescence post-opératoire.

• Attelles de Poignet et Pouce : visent à immobiliser la colonne du pouce ce qui est nécessaire en cas de lésion traumatique ou de pathologie touchant les différentes structures anatomiques du pouce.

• Attelles de Pouce : réduisent la mobilité et augmentent la stabilité des articulations métacarpo-phalangiennes et trapézo-métacarpiennes. L’indication principale est la rhizarthrose et les entorses bénignes du pouce.

• Attelles de Doigts : permettent d’immobiliser les phalanges et/ou les métacarpiens en cas de fractures, luxations ou entorses touchant un ou plusieurs doigts.